DÉFI 1/12 – Tu n’es pas encore périmé ! PROVERBES OU CITATIONS EN LINGALA

DÉFI 1/12 – Tu n’es pas encore périmé ! PROVERBES OU CITATIONS EN LINGALA

DEFI 1/12 – PROVERBES OU CITATIONS EN LINGALA

C’est parti pour notre série de 12 proverbes ou citations marquantes en lingala !

Il en existe de très intéressants à vous faire découvrir, mais j’ai choisi de vous en partager 12 sur 12 semaines, en mode « Tolimbola yango elongoexpliquons-les ensemble ».

Voici donc le premier proverbe en lingala (1/12) que je vous propose de décortiquer:

« Nzungu ya kala babuakaka te, mpo mokolo mosusu okoki kokalingela yango nguba ! »

Littéralement : « On ne jette pas une vieille casserole, car un jour tu pourrais y griller des cacahuètes ».

En bon français : ” Ne jette pas ta vieille casserole, car un jour elle pourrait te servir à griller des cacahuètes”.

Yango elingi koloba nini ? (Qu’est-ce que cela signifie?) – Tolimbola yango elongo.

Voici la signification :

 

Ne te précipite pas à jeter des choses anciennes que tu trouves à présent inutiles ou sans valeur, car elles pourraient se révéler nécessaires dans le futur, pour une utilisation « autre » que celle à laquelle tu penses.

Comment l’interpréter ?

 

  • En ce qui concerne les « choses (biloko)» :

     

    Il est bien évidemment important de faire du tri, car on ne peut pas tout conserver indéfiniment sous prétexte que cela va nous servir un jour. D’ailleurs, cela aurait pour résultat de se retrouver avec des maisons étouffantes et encombrées. A moins que vous ne vouliez ouvrir un magasin de dépôt-vente ou une brocante chez vous, il est nécessaire de trier.

    Cependant, il ne s’agit pas seulement de faire du tri, mais de faire du « bon tri », c’est-à-dire de réfléchir à ce que l’on pourrait utiliser plus tard ou autrement.

    Un bon exemple dans notre vie quotidienne est le tri des déchets : le verre, les papiers et cartons sont recyclés et réutilisés, mais par contre les déchets ménagers devront être détruits (ou jetés au fin fond de la mer, dans les pays pauvres, ou je ne sais où… bref…)

    Voici l’exemple d’une femme africaine qui a eu la bonne idée de rebondir en partant de pneus que l’on ne peut plus utiliser pour rouler en voiture :

    Cela vous laisse sans voix n’est-ce pas?

    Moi aussi ! C’est juste MAGNIFIQUE ce que fait cette femme (parmi tant d’autres) ! Si je vous donnais des centaines de pneus, qu’en feriez-vous ? Moi en tous cas je vous avoue : rien du tout à part les jeter à la déchetterie !

    • En ce qui concerne les « personnes (bato) » :

    Prenez soin de ne pas jeter les gens à la poubelle avec précipitation à cause du temps, des circonstances, de la distance, etc. Qui sait ce qu’ils deviendront demain et comment ces personnes en apparence inutiles pour vous aujourd’hui pourront être des éléments clés destinés à vous ouvrir de grandes portes demain ? Et donc ? Ne méprisez plus personne, mais apprenez à considérer les gens qui n’ont l’air de rien à vos yeux et respectez-les. Que doit-on en déduire ? Doit-on conserver toutes les relations – même si elles sont nuisibles – juste pour un potentiel intérêt futur ?

    NON, absolument pas, je dis juste qu’il faut avoir de la considération pour quiconque, car tout le monde a de la valeur.

    Devriez-vous garder les personnes « toxiques pour votre vie » près de vous ? NON, il faut marquer la distance physiquement afin de ne plus subir leurs mauvaises actions, MAIS garder dans votre coeur le fait que ces personnes ont malgré tout de la valeur. Pourquoi ? Parce que tout le monde peut regretter quelque chose même des années après, puis changer et avancer autrement (sauf ceux qui ne le veulent pas…après ça les regarde, mais en soi, ils PEUVENT le faire).

    Et vous, vous trouvez-vous dépassé(e), ancien(ne), inutile ou sans valeur ? Peut-être que vous êtes bloqué(e) dans un domaine particulier parce que vous n’avez tout simplement pas pensé à certaines choses pour redémarrer à nouveau ? Vous vous trouvez trop vieux pour vous marier ? Trop gros(se) / maigre pour plaire ? Ou encore trop « sans diplôme » depuis longtemps pour penser à entreprendre quelque chose de grandiose ?

    Ce proverbe vous répond : quelle que soit l’ancienneté, n’enterre pas les choses trop rapidement sans y avoir réfléchi, car elles peuvent encore être bien utiles pour d’autres choses auxquelles tu n’avais pas du tout pensé.

    Allez, un petit témoignage qui parle de lui-même :

    Voici Elizabeth Yamoah, une femme ghanéenne qui n’a pas eu la chance d’être scolarisée par ses parents. Malgré son âge avancé, elle a décidé de prendre des cours du soir. Lorsqu’elle était petite, elle avait toujours rêvé d’aller à l’école et d’obtenir des diplômes.

    Aujourd’hui, à l’âge de 60 ans, elle vient d’obtenir le BECE (l’équivalent du BEPC francophone).

    Entourée de ses camarades de classe, elle n’a pas manqué de célébrer cet événement important pour elle. La preuve en image !


    Comme quoi, dans la vie, il n’est jamais trop tard pour réaliser ses rêves !

    Bravo à cette « Nzungu ya kala » qui a été complètement renouvelée!

    « Nzungu ya kala babuakaka te, mpo mokolo mosusu okoki kokalingela yango nguba !

    “On ne jette pas une vieille casserole, car un jour elle pourrait nous servir à griller des cacahuètes!”

    Est-ce que ce proverbe en lingala vous parle ? L’avez-vous déjà expérimenté dans un domaine particulier de votre vie? N’hésitez pas à donner vos avis et témoignages dans les commentaires en bas de l’article, et surtout n’oubliez pas de vous abonner au blog pour être avertis en priorité de la sortie des prochains articles !

    Pour comprendre le but de ce défi de 12 semaines, je vous invite à lire l’article « Défi : 12 semaines /12 proverbes ou citations en lingala ».

    A très vite chers apprenants lingalophiles!

    Karine, molakisi.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager à vos amis !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Replies to “DÉFI 1/12 – Tu n’es pas encore périmé ! PROVERBES OU CITATIONS EN LINGALA”

  1. Bravo pour cet article bien écrit et intéressant. Je vois bien la manière d’aborder l’apprentissage du lingala également.
    Hâte de lire la suite 😉

  2. J’adore ce proverbe. Cela m’a fait beaucoup penser à ma vie. Cela m’aide à apprécier davantage tout le monde, même ceux que je n’aime pas ou qui sont si différents de moi. En chacun, il y a un trésor à découvrir, un ami à se faire et une leçon de vie à apprendre.

Laissez votre commentaire