DÉFI 11/12 – Tu cherches des problèmes ou quoi? PROVERBES OU CITATIONS EN LINGALA

DÉFI 11/12  – Tu cherches des problèmes ou quoi? PROVERBES OU CITATIONS EN LINGALA

L’explication sur l’origine de certains de vos problèmes se trouve peut-être dans la signification de ce proverbe :

Banga makambo, makambo ekobanga yo

Crains les problèmes, et les problèmes te craindront

 

 

Le saviez-vous ? Malheureusement, nous sommes dans de nombreux cas à l’origine de nos propres problèmes

Allons directement à la source mes amis : nos pensées. Toute action commence par là, n’est-ce pas ?

 

LA PUISSANCE DE NOS PENSÉES

 

Ne méprisez pas la puissance et la portée de vos pensées. Elles peuvent vous emmener très loin vers le bas comme vers le haut.

Tout dépend comment elles sont fondées et ce vers quoi elles tendent. A partir de vos pensées vous pouvez tomber au fond d’un trou comme être propulsé(e) sur un podium.

Des pensées négatives produiront des conséquences négatives. Lorsque vous voyez les choses en noir, votre négativité vous fera perdre toute force pour accomplir des bonnes choses. Un exemple simple, rapide et efficace : vous avez blessé votre ami, et vous “pensez” (à tort) qu’il ne voudra jamais vous pardonner, donc à partir de cette simple pensée vous vous dites que ce n’est pas la peine de demander pardon. Résultat : cet ami ne veut plus vous voir. La faute à qui ? à votre minable pensée erronée…

A l’inverse, des pensées positives produiront chez vous une force insoupçonnée pour accomplir des choses dont vous vous pensiez incapables de faire. Un exemple simple pour mieux comprendre : votre enfant tombe à l’eau, vous savez à peine nager mais votre pensée immédiate est : “je saute à l’eau et je le sors de là tout de suite !”. Cinq minutes plus tard, vous vous demandez encore comment vous vous êtes retrouvé(e) hors de l’eau avec votre enfant!

Vous ne voulez pas attirer des problèmes inutiles? Alors partez du bon pied, ou plutôt de la “bonne pensée” !

 

LE POIDS DU PASSÉ

 

Certaines actions ou paroles du passé peuvent nous attirer des problèmes dans le présent (ou le futur!). Et oui, je ne blaguais pas du tout quand je vous disais qu’ un grand nombre de nos problèmes viennent de nous mêmes.

Un exemple : vous avez insulté un homme dans la rue sans raison et vous l’avez humilié devant tous les passants. Huit années passent. Votre fils aîné est pris dans une grande école à renommée internationale car son dossier a été sélectionné et vous avez payé les 23000 euros annuels mais…la validation définitive de sa candidature passe par un entretien avec le grand patron. Le jour de l’entretien, le big boss refuse et annule l’admission de votre fils et vous ne comprenez pas pourquoi. Est-ce de la malchance ? De la discrimination ? Et bien non, il vous a tout simplement reconnu comme étant la personne qui l’avait humilié il y a 8 ans. A l’époque, il manquait de confiance en lui et n’avait pas su se défendre et vous répondre mais aujourd’hui, sa réponse fait très très mal, et votre fils en paie le prix !!! La faute à qui ?

 

LES CONSÉQUENCES DE NOS CHOIX

 

Les mêmes causes produisent les mêmes conséquences.

Certaines personnes ont toujours les mêmes problèmes car elles font toujours les mêmes styles de choix. Est-ce votre cas ? Faites-vous partie par exemple de ce genre de femmes qui tombent toujours sur le même type d’hommes qui les font souffrir, et vice versa ? Résultat ? Il se passe toujours la même chose, c’est toujours la même fin, toujours les mêmes pleurs, toujours les mêmes scénarios catastrophes…

Quand vous changerez vos choix, vous changerez également les conséquences qui y sont attachées. Cela paraît peut-être “trop simple” mais le changement peut complètement radical ! Il vous suffit de le décider et de tester

 

APPRENEZ A VOUS MÊLER DE VOS AFFAIRES !

 

Craindre les problèmes c’est aussi les “fuir”!

Il peut vous arriver d’être inclus dans des histoires et avoir plein de problèmes juste parce que vous vous êtes mêlé d’une histoire qui ne vous regardait absolument pas à la base. Rassurez-vous, ça peut arriver à tout le monde ! Cela dit 2 cas de figures peuvent se présenter :

  • vous vouliez juste “aider” et on vous a placé au rang des “coupables”. Il s’agit des cas où par exemple vous avez juste donné votre avis ou un conseil en pensant bien faire et votre parole se retourne contre vous
  • vous vouliez “résoudre” le problème et vous vous êtes engagé dans des actions qui ne vous étaient pas destinées.

Dans tous les cas, il vaut mieux parfois rester “hors” des histoires d’autrui et rester neutre pour ne pas “s’attirer” des problèmes inutiles.

 

QUE DOIT-ON EN CONCLURE ?

 

Crains les problèmes et les problèmes te craindront

BANGA MAKAMBO, MAKAMBO EKOBANGA YO

 

 

 

Pour “éviter d’attirer inutilement des problèmes” :

  • Réfléchissez “bien” avant d’agir,
  • Pesez d’abord le pour et le contre avant de prendre des décisions importantes (pas de précipitations que l’on va regretter plus tard),
  • N’ayez plus peur de dire “NON” à certaines demandes, même si la personne en face va vous en vouloir pour cela. En effet, ce n’est pas elle qui supportera les conséquences quand ça va chauffer…
  • Arrêtez de faire des choses par habitude, pour faire plaisir ou pour plaire alors que vous savez pertinemment que cela va mal tourner à la fin
  • Tirez des leçons de vos erreurs et défaites passées pour ne plus les reproduire à nouveau

Pour comprendre le BUT de ce défi de 12 semaines, je vous suggère de lire l’article « Défi : 12 semaines/12 proverbes ou citations marquantes en lingala ».

En attendant, je vous invite à laisser un message en bas en commentaires afin d’édifier les autres par vos pensées, vos idées, vos remarques. N’hésitez pas à vous abonner à ce blog pour recevoir par mail tous les nouveaux éléments intéressants qui seront publiés prochainement!

A bientôt !

Karine, molakisi na bino

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager à vos amis !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez votre commentaire