Quand le Congo rencontre la Belgique : tout explose ! (Article Pilipili)

Quand le Congo rencontre la Belgique : tout explose  ! (Article Pilipili)

Quand le Congo Kinshasa rencontre la Belgique, que se passe-t-il ?

C’est un article pimenté (article ya pilipili en lingala) que je vous présente aujourd’hui : âme sensible ou perturbée moralement s’abstenir !

Bonjour Cher Apprenant Lingalophile,

Aujourd’hui, partons un petit peu dans l’histoire, celle d’un pays lingalophone que vous connaissez peut-être : l’actuelle République Démocratique du Congo (RDC).

Connaissez-vous l’histoire de ce pays ?

Connaissez-vous l'histoire de la République Démocratique du Congo ?

Pourquoi je dis “l’actuelle” RDC ? C’est parce qu’il s’agit d’un pays qui a de nombreuses fois changé de nom et de drapeau.

Et bien laissez-moi vous plonger un peu dans une partie très douloureuse de l’histoire du peuple congolais (âme sensible…il est encore temps de quitter la lecture de cet article !)

 

LE PASSÉ EXPLOSIF Congo/Belgique

 

1885-1908 – LEOPOLD II / CONGO KINSHASA : LA RENCONTRE

Au cours des années 1880, Léopold II, Roi de Belgique, s’accapare pour sa propre personne le vaste bassin du fleuve Congo, dans le but de mettre la main sur ses immenses richesses. C’est alors que la population congolaise, conduite en esclavage a commencé à subir des traitements ignobles tels que de la torture, du travail imposé, et des amputations de toutes sortes.

Ce passage de l’histoire du Congo – le règne de Léopold II – a malheureusement souvent été retiré, effacé, dissimulé des livres d’histoire, alors que le nombre de victimes africaines est estimé à environ 10 Millions de personnes ! Comment peut-on “oublier” de parler de cela ? S’agit-il vraiment d’un oubli ? Hum.. bref poursuivons notre histoire.

Sous le règne de Léopold II, l’État indépendant du Congo (EIC) bénéficie d’une véritable politique de développement. En effet, des villes ont été fondées, beaucoup de constructions ont été effectuées (bateaux, réseaux ferroviaires, etc) et de nombreuses actions ont été émises en faveur de l’agriculture, de la santé, du commerce et de l’éducation. C’est le côté “positif “de la colonisation diront certains…

Mais il ne faut pas oublier que la population congolaise a payé ce développement au “prix fort” : au prix de sa vie, de ses terres, de ses richesses complètement pillées, de sa totale liberté (esclavage).

Un ouvrage intitulé “Il pleut des mains sur le Congo” : retrace l’ethnocide colonial belge oublié, le massacre des congolais sous le règne du Roi des Belges Léopold II. Il a été écrit par l’auteur et éditeur Marc Wiltz. Pour en savoir plus, cliquez ICI. Rien que le titre nous laisse imaginer quels genres de traitements le peuple congolais a subit.

 

MAIS UN BRITANNIQUE D’ORIGINE FRANÇAISE S’EST LEVÉ POUR LE CONGO !

 

C’est alors qu’au début du 20ème siècle, un dénommé “Edmund Dene Morel“, osa se lever à un niveau international afin de dénoncer et de faire cesser ces traitement inhumains.

Edmund Dene Morel était un écrivain, journaliste et homme politique britannique d’origine française. Il était notamment connu pour son combat contre les atrocités infligés aux citoyens de l’État indépendant du Congo (EIC). Pour mener à bien sa bataille, cet homme interpella l’opinion publique européenne contre ces massacres, accompagnés de chefs de la rebellion, de missionnaires et de voyageurs. Ce mouvement international de défense des droits de l’homme réussit à faire triompher sur le règne de Léopold II.

Quelques dates et évènements clés à retenir :

  • l’État indépendant du Congo (EIC) est pris en possession par le roi de Belgique Léopold II (1885-1908) et devient le Congo belge (1908-1960)
  • Léopoldville était le nom de la ville de Kinshasa de 1881 à 1960.
  • 30 juin 1960 : jour de l’indépendance du Congo Belge : le pays arrache son indépendance à la Belgique notamment grâce au rôle déterminant du premier ministre congolais Patrice LUMUMBA.

 

LE PRÉSENT EXPLOSIF Congo/Belgique

 

2017 – JENY & ANAE : LA RENCONTRE

 

Je vous laisse découvrir Jeny et Anae en vidéo :

Anaé Romyns (Belgique) et son professeur de danse : Jeny Bonsenge (Congo Kinshasa)

“LOVE HAS NO COLOR”

Jeny Bonsenge

 

 

 

Personnellement, la danse ce n’est pas vraiment mon domaine, par contre je suis “fan” du message véhiculé par ce magnifique duo. Pas vous ?

 

UNE CITOYENNE BELGE D’ORIGINE CONGOLAISE S’EST LEVÉE : UNE EXPLOSION…d’AMOUR !

 

Après le Congo Belge, on passe à la Belgique Congolaise ?

Rooohh “article piment” je vous dis ! Pilipili ya makasi (cf leçon de lingala n°7cliquez ici)

Un professeur congolais (Jeny) avec une de ses élèves belge (Anaé).

Vous trouverez une belle interview de la rencontre explosive Jeny/Anaé ici : https://www.lsi-africa.com/fr/culture-art/jeny-bonsenge-anae.html

 

L’histoire du Congo Kinshasa & de la Belgique reste jusqu’à présent un sujet sensible qui peine à se clarifier. En effet la Belgique colonisatrice a jusqu’à ce jour du mal à reconnaître les atrocités commises par le passé. Cette sorte de “déni” perdure, et cela est probablement lié au fait d’avoir conservé une vision “positive” de cette colonisation (développement du pays)

 

L’HISTOIRE OUBLIÉE REFAIT SURFACE : LE PARDON DE LA BELGIQUE

 

Voici en vidéo et pour la toute première fois depuis 60 ans : le pardon relatif au passé colonial, exprimé par la Belgique :

 

LE FUTUR Congo/Belgique…? A quel type d’explosion doit-on s’attendre ?

 

Aujourd’hui, juste le temps de lire cet article, je vous donne la nationalité congolaise.

Oui, même si vous êtes Belge, glissez-vous également dans la peau d’un Congolais pendant le temps de lecture de cet article.

VOUS ÊTES CONGOLAIS, VOICI VOTRE PASSEPORT :

AUJOURD’HUI : écrivez le Futur de l’histoire “Congo Kinshasa/Belgique”

 

A présent, du haut de votre “nouvelle nationalité congolaise”, je vous laisse écrire, en quelques mots ou phrases, la rubrique “Futur” de cet article dans les commentaires. Quelle serait pour vous la suite idéale ? Votre position, vos actions, votre discours en tant que congolais ? Vous avez la parole, exprimez-vous respectueusement et efficacement (discours qui font avancer et non reculer).

Doit-on oublier cette histoire ? Non, certainement pas !

Mais quelles leçons doit-on en tirer ? Quelle attitude doit-on adopter pour avancer dans le bon sens ? A qui vous identifiez-vous ? Quel(s) personnage(s) de cette histoire auriez-vous voulu être ?

KIMIA (paix) : Edmund Dene Morel s’est levé

BOLINGO (amour) : Jeny et Anaé se sont levées

BOLIMBISI (le pardon) : le gouvernement Belge s’est enfin manifesté (une reconnaissance et un pardon dans 1 premier temps, peut-être des “réparations” dans un second temps ? Soyons optimistes)

C’est à vous “Congolais de mon article” de vous exprimer en commentaires…Un mot ? Une phrase ?

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Je vous suggère de vous plonger plus précisément dans cette histoire, non pas pour pleurer ou développer de la haine, 2 attitudes qui n’ont jamais fait avancer qui que ce soit dans le bon sens.

Il s’agit simplement d’enrichir votre culture personnelle et votre réflexion.

Oui, mes Chers Apprenants Lingalophiles : Je suis “smart, mayele, cultivée” donc VOUS l’êtes aussi mes chers élèves 🙂

Ainsi, j’ai sélectionné pour vous 2 livres de qualité, à lire absolument :

CONGO, UNE HISTOIRE (cliquez sur l’image du livre pour en savoir plus).

Le + de ce livre : j’aime la “neutralité” de l’auteur. En effet, trop souvent on peut lire des livres d’histoire (notamment d’Afrique) où l’auteur prend clairement partie “pour” ou “contre” et cela empêche ou dissuade (à mon avis) le lecteur d’avoir son propre avis, de penser et réfléchir par lui même. Vous y découvrirez des faits, des passages de l’histoire de ce pays dont personne ne parle et que l’on apprend pas aux écoliers. Ce livre, écrit comme un roman trace l’histoire du Congo des origines à nos jours.

Le – de ce livre : si vous êtes très sensible, impulsif ou même raciste, je vous déconseille de lire ce livre. Ils comportent des passages de l’histoire très rééls et très dures à imaginer ou accepter. Dans votre cas, ils ne feront que remuer le couteau dans la plaie qui vous fait déjà souffrir…

LES FANTÔMES DU ROI LÉOPOLD (cliquez sur l’image du livre)

Avec cette image, on comprend mieux le titre du livre “Il pleut des mains sur le Congo” de Marc Wiltz….

Le + de ce livre : ce sont des vérités sur l’histoire du Congo Belge qui sont très rarement enseignées ailleurs, des récits que vous aurez du mal à trouver autre part ! L’auteur fait des va et vient entre l’Europe et l’Afrique, ce qui nous permet de comprendre comment les évènements ont évolué des 2 côtés. C’est un livre très factuel, qui nous permet de garder une trace de l’histoire du Congo Belge qui aurait voulu être effacée…(“tentative d’effacement ratée” ! Ce livre est là, lisez-le !)

Le – de ce livre : ce livre est très complet, et donc parfois un peu trop descriptif à mon avis (on pourrait se passer de certains détails). Âme sensible, s’abstenir !

Dans tous les cas, n’hésitez pas à partager massivement cet article afin de titiller les consciences et bousculer les avis !

C’est bon, vous pouvez reprendre votre “vraie nationalité” mais… Partagez cet article pilipili ! 🙂

A très vite,

Karine

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager à vos amis !
  •  
    10
    Partages
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez votre commentaire